ânes sauvages africains (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Equus africanus (Fitzingzer 1857)

Anglais

  • Somali wild ass

Définition

Fam. des équidés. Anes sauvages originaires d'Afrique.

Détails

Espèces :
- Equus asinus africanus, Equus africanus, âne sauvage d'Afrique, âne de Nubie, sauvage et ancêtre de l'âne domestique ;
- Equus africanus somaliscus, âne de Somalie, âne des Somalis. Cette espèce d'âne sauvage subsiste au nord de la Somalie et au sud-est de l'Erythrée. Il est presque éteint. La robe est gris-rougeâtre avec une crinière foncée. La ligne dorsale et la croix sont rares.

" B. Les ASINIENS vrais sont plus éloignés des Caballins que ne le sont les Hémiones ; ils se rapprochent au contraire des Zébrins.
On les rencontre à l'état sauvage dans le nord-est de l'Afrique, et c'est à ces formes africaines que conviendrait spécialement le nom d'Onagre (Ane sauvage), employé d'une façon un peu vague par Aristote, et que Pallas a eu le tort d'appliquer au Koulan. Jusqu'à présent on en distingue deux espèces (ou races géographiques).
L'Ane des Somalis (E. somaliensis Matschie, 1894. — Syn : ? E. taeniopus Heuglin, 1861 ; Asinus taeniopus var. somaliensis Noack, 1884 ; E. Asinus somalicus Sclater, 1884) a une robe gris souris ; la tête est gris foncé ; le bout du nez, les parties inférieures du tronc et la face interne des membres sont blancs ; la raie dorsale n'est apparente qu'à la racine de la queue; la bande cruciale scapulaire manque ou se distingue à peine ; les membres offrent des zébrures foncées jusque sur les avant-bras et les jambes. Cette forme habite le nord-est du pays des Somalis et le sud-est de l'Abyssinie, s'étendant au nord jusqu'à Massaua. — En Abyssinie, selon les rapports de divers voyageurs, les Anes vivent en troupes nombreuses et sont connus sous le nom de Hamar-seet, c'est-à-dire Anes qu'on chasse.
L'Ane de Nubie (E. africanus Matschie, 1894. — Syn. : E. Asinus africanus Fitzinger, 1866) a une robe gris rougeâtre ; la région buccale, les parties inférieures du tronc, la face interne des membres et la face externe des pieds sont blanches ; il existe une bande rachidienne noire, et une bande cruciale scapulaire de même couleur ; sur les membres, zébrures à peine marquées ou nulles. Cet Ane habite surtout les grandes steppes qui s'étendent entre Massaua, l'Atbara et le 18e degré de latitude nord (vers la 5e cataracte du Nil).
A l'époque romaine, il existait aussi de nombreux Anes sauvages dans le nord-ouest de l'Afrique (Élien, Arrien) et leur chair était fort appréciée ; contrairement aux assertions des auteurs modernes, ces régions en possèdent encore, — à moins qu'il ne s'agisse d'Anes marrons, — et le sous-lieutenant Brosselard a eu l'occasion d'en tuer un dans l'Oued Tidjou-djelt (Sahara) au cours de la première mission Flatters. " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 1166-7)

Section

  • zoologie

Classification française

  • mammifère
  • périssodactyle
  • équidé

Classification scientifique

  • Equidae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [20/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13961 photos ou dessins.