lapin de garenne (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Lepus cuniculus
  • Oryctolagus cuniculus (Linné 1758)

Autres noms

  • lapin sauvage
  • lapin commun (n. m.)
  • lapin des bois (n. m.)
  • connil (anc.) (n. m.)

Anglais

  • common rabbit
  • European rabbit
  • wild rabbit

Etymologie

gr. lièvre, lagos et oryctos, fouisseur, qui creuse ; lat. cuniculus

Définition

Espèce de lagomorphe fam. des léporidés dont les oreilles, plus courtes que celles du lièvre d'Europe n'atteignent pas, rabattues, le bout du museau. Les pattes postérieures sont à peine plus longues que les antérieures. Il vit dans des terriers dans les bois. Originaire d'Espagne et des Baléares et importé partout. Il est à l'origine du lapin domestique. La femelle est appelée hase.

Détails

L. 35-45 cm, L. de la queue 4-8 cm, poids 1-3 kg.
Mœurs : Le lapin couine, clapit ou glapit. Il est actif quand la nuit tombe. Pour se déplacer, il fait de petits bonds. Il mange des pousses, de l'herbe verte, de la luzerne, des trèfles, des feuilles de pissenlit... ou des granulés.
Alors que le Lièvre est solitaire, la lapin vit en familles comportant un mâle et plusieurs femelles. La fécondité du lapin est légendaire. En pays tempérés, la saison de reproduction va du au printemps à l'automne ; en pays chauds elle dure toute l'année. La femelle s'arrachant les poils du ventre pour préparer un nid. La gestation dure un mois. Les 3 à 5 portées annuelles comptent 3 à 7 lapereaux, nus et aveugles, soit en moyenne 20 lapereaux par an.

" Le Lapin de garenne (L. cuniculus L.) est de petite taille ; son pelage est en général d'un gris tiqueté avec un peu de roux en arrière de la tête ; le dessous du corps est blanchâtre ; la queue est courte, noire en dessus ; les oreilles sont également petites, noires à la pointe ; les pieds sont très velus.
Les Lapins de garenne recherchent les terrains sablonneux, les ravins, les buissons. Ils creusent leurs terriers de préférence dans les endroits exposés au soleil. Chaque couple a le sien propre. Ils y restent cachés tout le jour, à moins que le terrain environnant ne leur fournisse un abri suffisant.
Ces animaux sont presque monogames. Le rut commence en février ou en mars. La Lapine, comme la Hase ou femelle du Lièvre, porte de 30 à 31 jours et met bas quatre à six ou huit petits, qu'elle dépose dans un terrier spécial, appelé rabouillère. Comme elle s'accouple aussitôt après, il en résulte qu'elle peut faire six ou sept portées par an.
On regarde en général le Lapin de garenne comme originaire, soit du nord de l'Afrique, soit de l'Europe méridionale, et en particulier de l'Espagne. Quelques auteurs lui attribuent même pour patrie l'Afrique du Nord. Quoi qu'il en soit, il s'est répandu dans toute l'Europe centrale et méridionale. Il a même été introduit en Angleterre par les amateurs de chasse. Dans beaucoup de points, il s'est multiplié d'une façon extraordinaire, malgré les efforts faits pour le détruire. C'est en effet, en même temps qu'un gibier estimé, un animal susceptible de causer des pertes sérieuses à l'agriculture. Ses dégâts sont beaucoup plus importants et surtout beaucoup plus apparents que ceux du Lièvre. " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 1189-80)

Sections

  • zoologie
  • zootechnie

Classification française

  • lagomorphe
  • léporidé

Classification scientifique

  • Eutheria
  • Lagomorpha
  • Leporidae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [26/05/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15199 photos ou dessins.