lamproies (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • lamprey

Etymologie

bas lat.

Définition

Fam. des pétromyzontidés (Petromyzontidae). Autrefois, espèces de poissons hyperoartias (classe des cyclostomes, anc.). Agnathes (à bouche suceuse sans mâchoires) voisins de l'anguille, à la peau nue et gluante. Ressemblant à des poissons, ce ne sont pas de vrais poissons (pas de colonne vertébrale, pas d'écailles, pas de nageoires paires, pas de mâchoire inférieure mobile).
Parasites externes, ils se fixent aux poissons de mer par leur bouche-ventouse formant un anneau entier armé de fortes dents et râpent les chairs. La bouche ronde est une ventouse armée de plusieurs rangées de dents cornées. Ils s'attachent aussi aux pierres. Ils respirent par 7 fentes branchiales. Ils ont un 3e œil. Ils n'ont pas de barbillons comme les myxines.

Détails

Exemples :
- Caspiomyzon wagneri, lamproie caspienne (caspian lamprey), L. max 50 cm,
- Eudontomyzon danfordi (Regan), lamproie du Danube,  L. max. 30 cm, en eau douce seulement, Europe, cf lamproie du Danube,
- Eudontomyzon mariae, lamproie d'Ukraine (Ukrainian brook lamprey), L. 18-20 cm,
- Eudontomyzon vladykovi, lamproie de Vladykov (Vladykov's lamprey), L. 18-20 cm,
- Lethenteron japonicum, lamproie arctique, lamproie japonaise (arctic lamprey),
- Lampetra fluviatilis, Petromyzon fluviatilis,  lamproie fluviatile, lamproie de rivière, lamproie d'eau douce, suce-pierre, flûte à 7 trous (river lamprey), L. 20-30 cm, gris uniforme, en Europe,
- Lampetra tridentata, lamproie du Pacifique, L. max. 70 cm, Amérique du Nord,
- Petromyzon marinus, lamproie marine, grande lamproie, gris ou brun marbré, cf lamproie marine,
- Lampetra planeri (Bloch), petite lamproie, lamproie de Planer (European brook lamprey), L. max. 15 cm, en eau douce seulement, Europe, cf lamproie de Planer.

" LAMPROIE, s. f. (Hist. nat. Icthyolg.) lampetra, asterius, hirundo, murena, vermis, marinus. Poisson cartilagineux, long & glissant qui se trouve dans la mer & dans les rivières ; car il y entre au commencement du printemps pour y jeter ses œufs, & ensuite il retourne dans la mer. Il a beaucoup de rapport à l’anguille & à la murène par la figure du corps, mais il en diffère par celle de la tête. La bouche forme, comme celle des sangsues, une concavité ronde, où il n’a point de langue, mais seulement des dents jaunes ; le corps est plus rond que celui de la murène. La lamproie a la queue menue & un peu large, le ventre blanc, le dos parsemé de taches bleues & blanches, la peau lisse, ferme & dure, les yeux ronds & profonds ; les ouïes sont ouvertes en dehors de chaque côté par sept trous ronds. On voit entre les yeux l’orifice d’un conduit qui communique jusqu’au palais ; le poisson tire de l’air & rejette l’eau par ce conduit, comme ceux qui ont des poumons. Il nage comme les anguilles en fléchissant son corps en différents sens ; il n’a que deux petites nageoires, l’une près de l’extrémité de la queue, & l’autre un peu plus haut. Rondelet, hist. des poissons, liv. XIV. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • zoologie

Classification française

  • vertébrés,
  • poissons
  • agnathes

Classification scientifique

  • Hyperoartia
  • Petromyzontiformes
  • Petromyzontidae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [08/04/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32043 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14940 photos ou dessins.