indigotier (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Indigofera

Anglais

  • indigo
  • true indigo

Etymologie

gr. indigofera, qui porte l'indigo

Définition

- 1. Indigofera suffruticosa et Indigofera tinctoria, indigo des teinturiers, indigo des Indes (indigo) : Plantes de la fam. des fabacées (Fabaceae, légumineuses). Arbrisseaux tropicaux (Asie et Amér. centrale) qui fournissent (feuilles) l'indigo, une matière colorante bleue. H. max. 1,5 m. Les feuilles sont imparipennées (9 à 13 folioles).
Indigofera arrecta est une plante médicinale.
- 2. Ouvrier qui prépare de l'indigo.

Détails

" INDIGOTIER, s. m. (Botan. exotiq.) sorte de sous-arbrisseau étranger, dont on tire la fécule si connue sous le nom d’indigo.
Nous allons parler de cette plante & de sa fécule avec beaucoup d’exactitude, à cause de l’utilité que les arts en retirent, & nous nous attacherons à beaucoup d’ordre & de netteté, pour nous garantir des erreurs qui règnent dans quelques ouvrages de botanique, dans tous nos dictionnaires, & plus encore dans les récits des voyageurs...
Ses caractères. Cette plante est de courte durée ; ses feuilles sont rangées par paires, sur une côte terminée à l’extrémité par une seule feuille ; ses fleurs sont du genre des fleurs légumineuses, pour la plupart disposées en épis, & composées de cinq pétales ; le pétale supérieur ou l’étendard est plus large que les autres ; les pétales inférieurs sont courts & terminés en pointe. Au milieu de la fleur, est situé le pistil, qui devient ensuite une gousse articulée, contenant une graine cylindrique dans chaque cellule exactement fermée.
Ses espèces. Il y a trois espèces connues d’indigotier...
Son utilité pour les arts. Quelles que soient les prétendues vertus médicinales qu’on lui attribue, selon Commelin, aux Indes, nous ne les reconnaissons point en Europe, & nous nous contentons d’admirer les usages réels qu’on a su tirer de temps immémorial de la fécule de cette plante.
On appelle ses feuilles préparées inde & indigo, drogue qui est si utile aux Peintres & aux Teinturiers, qu’ils ne sauraient s’en passer pour leur bleu. L’inde donne cette couleur en peinture étant broyé & mêlé avec du blanc, & il donne une couleur verte étant broyé avec du jaune ; les Blanchisseuses en emploient pour donner une couleur bleuâtre à leur linge, & les Teinturiers s’en servent avec le voüéde [pastel des teinturiers] pour faire leur beau bleu.
Les anciens n’ont point connu l’origine de l’indigo. Pline croit que c’est une écume de roseaux, qui s’attache à une espèce de limon qui est noir quand on le broie, & qui fait un beau brun mêlé de pourpre quand on le délaye. Dioscoride pense que c’est une pierre, mais aujourd’hui nous savons non-seulement que l’indigo est une fécule, ou un suc épaissi qu’on tire aux Indes par artifice de la tige & des feuilles de l’indigotier ; nous sommes encore très instruits de la manœuvre de l’opération...  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne
  • plante toxique

Classification scientifique

  • Fabaceae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [26/05/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15199 photos ou dessins.