indigo (n. m. ou adj.)

Bookmark and Share

Etymologie

esp. indigo, indien

Définition

- 1. Bleu foncé légèrement violacé.
- 2. Substance colorante bleu violacé ou bleu rougeâtre, inaltérable à l'air.

Détails

L'indigo, connu en Asie depuis longtemps a été importé en Europe vers le XVIe s. Il est devenu une des productions principales des Iles des Caraïbes exportées en Europe.
L'indigotine ou carmin d'indigo est un additif alimentaire, colorant suspect.

" INDIGO, autrement appelé INDE, s. m. (Botan. & Comm.) substance de couleur bleue servant aux Teinturiers & aux Peintres en détrempe, provenant d’une plante nommée indigo par les Français, & anillo par les Espagnols.
Cette plante est très-commune aux Antilles, à S. Domingue, dans presque tous les pays chauds de l’Amérique, & dans plusieurs endroits des Indes orientales, d’où elle paraît avoir pris le nom qu’elle porte. Voyez Indigotier.
La graine de l’indigo après avoir été semée dans un bon terrain, bien nettoyé de toute herbe étrangère, produit une espèce d’arbuste, haut d’environ deux pieds & quelquefois plus, divisé en plusieurs tiges & branches chargées de petites feuilles ovales, d’un vert foncé par-dessus, & d’une nuance beaucoup plus pâle en-dessous.
Aux fleurs qui sont d’une couleur rougeâtre & très-petites, succèdent des siliques d’une ligne de grosseur, longues d’environ un pouce & recourbées en croissant, renfermant des semences brunes.
L’indigo est mis au rang des plantes vulnéraires détersives, en latin emerus americanus siliqua incurvâ.
Cette plante étant sortie de terre, peut être coupée au bout de deux mois pour en faire usage ; mais il faut prévenir le temps où elle commence d’entrer en fleur ; six semaines après cette première récolte, les jets sont devenus assez forts pour en faire une seconde, & si le temps le permet, l’on peut ainsi continuer les coupes, de six semaines en six semaines, jusqu’à ce que la plante dégénère ; ce qui n’arrive ordinairement qu’à la fin de la seconde année ; alors on est contraint d’arracher les souches, & de semer de nouvelles graines, observant toujours de ne pas le faire pendant un temps de sécheresse... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • alimentation
  • généralités

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [09/04/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32045 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14952 photos ou dessins.