amputation (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • amputation
  • docking

Définition

Ablation chirurgicale ou section accidentelle d'un membre, d'un segment de membre, de la queue (docking) ou des cornes, voire d'un organe ou d'un tissu.

Détails

Exemples :
- amputation d'un membre,
- amputation d'une tumeur,
- l'amputation du pénis est pratiquée en cas de tumeur ou de gangrère,
- l'amputation de la queue, cf caudectomie.

" Chez ces animaux ([les lézards]), la rupture et la séparation d'une partie de la queue est si facile et si commune, qu'on trouve plus de Lézards porteurs d'une queue réparée que possesseurs de cette partie de leur corps dans toute son intégrité ; une queue qui a été coupée et séparée ne repousse jamais aussi longue que si elle n'avait pas subi cet accident, ce qui est toujours facile à reconnaître à l'uniformité des écailles et à sa forme qui devient brusquement conique ; il n'est pas bien rare de voir des Lézards ayant deux ou trois queues ; cela provient qu'une queue une fois brisée, peut se briser encore et produire ces anomalies. Je possède quatre à cinq individus dans cet état. " (Crespon J., 1844. Faune méridionale ou description de tous les animaux vertébrés vivants et fossiles, sauvages ou domestiques... du Midi de la France. Nîmes, Chez l'auteur éd., 2 vol., 2e vol., 360 p., p. 192)

" Le SEPS CHALCIDE, Duméril. — Voici une remarque que je dois signaler : Lorsque un de ces individus a eu une portion de la queue cassée, il paraît que cet organe reste longtemps à reprendre une partie de son ancienne dimension, et qu'alors le corps devient plus volumineux en rondeur. Je possède deux Seps qui, dans le temps de leur vie, ont éprouvé un pareil accident ; la séparation a eu lieu un peu au-dessous de l'anus, l'une a repoussé d'environ 1 centim. 4 millim. ; l'autre de près de 5 centim. ; le corps de ce dernier a plus de deux fois le double de diamètre que les sujets les plus accomplis ; le premier, dont la rupture est moins ancienne, a son diamètre d'une fois et demie plus grand que d'ordinaire. " (Crespon J., 1844. Faune méridionale ou description de tous les animaux vertébrés vivants et fossiles, sauvages ou domestiques... du Midi de la France. Nîmes, Chez l'auteur éd., 2 vol., 2e vol., 360 p., p. 211)

" AMPUTATION, s. f. en Chirurgie, est l’opération de couper un membre ou autre partie du corps. Dans les cas de mortification on a souvent recours à l’amputation. Voyez Mortification, Gangrène, Sphacèle.
L’amputation d’un membre est une opération extrême à laquelle on ne doit avoir recours qu’après avoir employé tous les moyens possibles pour l’éviter. Elle est inévitable lorsque la mortification s’est emparée d’une partie, au point qu’il n’y ait plus aucune espérance qu’elle se revivifie. Les fracas d’os considérables, par coups de fusils, éclats de bombe & de grenade, & autres corps contondants, exigent l’amputation ; de même que la carie des os, qui ronge & consume leur substance, & les rend comme vermoulus... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1re éd., 1751)

Sections

  • chirurgie
  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [16/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31953 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13943 photos ou dessins.