immunité (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • immunity

Etymologie

lat. immunitas, dispense

Définition

Propriété que possède un organisme vivant de résister à une infection ou à l'introduction d'un élément étranger (antigène).

Détails

L'immunité est spécifique : elle ne concerne que l'affection causée par le germe pathogène.
Elle peut être soit naturelle (immunité congénitale) soit acquise (spontanée à la suite d'une infection préalable, ou provoquée par une vaccination ou l'injection d'un sérum).
Le mécanisme de l'immunité fait appel à des anticorps, à la phagocytose, à la stimulation des cellules immunocompétentes, médiatrices (lymphocytes T4) ou effectrices et à certaines conditions mécaniques, chimiques (comme le lysosyme) ou biologiques.
- L'immunité cellulaire ou à médiation cellulaire repose sur les lymphocytes T.
- L'immunité humorale ou à médiation humorale repose sur les anticorps sécrétés par les plasmocytes issus des lymphocytes B.
- L'immunité passive, apportée au jeune est d'origine maternelle : par le placenta et le colostrum. Elle peut aussi être apportée par un antisérum.
- L'immunité active peut être apportée par une vaccination, le mithridatisme ou se développer après une maladie.

Section

  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2021, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [22/10/2021]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32312 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 17534 photos ou dessins.