hydrologie (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • hydrology

Définition

Etude des ressources en eaux terrestres.

Détails

" HYDROLOGIE, sub. fém. (Hist. nat.) c’est la partie de l’histoire naturelle qui s’occupe de l’examen des eaux en général, de leur nature, & de leurs propriétés.
L’eau est toûjours essentiellement la même ; mais par les mouvemens perpétuels qui se passent dans la nature, les eaux que l’on rencontre en beaucoup d’endroits en se combinant avec d’autres substances avec qui elles ont de l’analogie, se modifient diversement ; elles acquierent des propriétés qu’elles n’avoient point par elles mêmes, & présentent des phénomenes extraordinaires. On peut dire en général que nulle eau n’est parfaitement pure ; elle est plus ou moins chargée de parties terreuses, de parties salines, de parties sulfureuses & métalliques, &c. ce qui vient de la disposition qu’elle a de dissoudre presque tous les corps de la nature. Toutes ces substances influent sur sa pesanteur, sur sa saveur, sur son odeur, & même sur sa couleur ; ces accidens varient en raison des proportions dans lesquelles ces matieres étrangeres se trouvent mêlées ou combinées avec les eaux.
Toutes ces circonstances ont déterminé quelques naturalistes modernes à distribuer les eaux suivant un ordre systématique, & à en faire plusieurs classes fondées sur les différentes substances auxquelles elles se trouvent jointes dans la nature. Plusieurs auteurs avoient déja donné des descriptions des eaux tant en général qu’en particulier ; & nous ne manquons point d’ouvrages qui nous parlent des eaux minérales que l’on rencontre en différens endroits du monde. Le celebre M. Wallerius, est le premier qui ait donné une division méthodique des eaux, dans son Hydrologie, dont la traduction françoise se trouve à la suite de sa Minéralogie, qui a paru à Paris en 1753. Cet habile physicien divise les eaux en deux classes générales, qui sont 1°. les eaux douces, 2°. les eaux minérales ; il soudivise les premieres en eaux du ciel & en eaux de la terre ; & les secondes en eaux minérales froides & en eaux minérales chaudes. Les eaux du ciel sont de différens genres ; il y en a de fluides, telles que l’eau de pluie, de solides ou de gelées telle que la neige. Parmi les eaux terrestres sont les eaux coulantes, les eaux stagnantes, l’eau de la mer, la glace. Les eaux minérales sont ou spiritueuses ou grossieres, ou acidules, ou thermales... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • milieu

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [24/10/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32202 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15853 photos ou dessins.