houx (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Ilex aquifolium L.

Autres noms

  • houx épineux
  • houx à aiguillons
  • grand houx
  • gréou
  • agriou
  • bois franc
  • housson

Anglais

  • holly
  • holly-tree

Etymologie

du francisque ; lat. ilex, houx ;
lat. aquifolium : à feuilles pointues

Définition

Fam. des aquifoliacées. 1-5 m voire10-20 m. Arbuste à feuilles très dentées, cireuses, brillantes, toujours vertes. Dioïque. Les fleurs, petites, unisexuées, ont 4 pétales blancs, avec un peu de pourpre. Les fruits sont des baies rouges très toxiques, contenant 4 graines, dès la fin de novembre. Arbre à croissance très lente. Habite en sous-bois en Eurasie. Le bois, dur, servait à faire des manches d'outils.
Il peut vivre plus de 200 ans, en Eurasie.

Détails

C'est l'hôte de chenilles de papillons : l'argus à bande noire (lycénidés), etc. Plante toxique (fruits = baies) : émétique, très purgatifs.
Plante médicinale : antispasmodique, émollient, fébrifuge, tonique. Feuille et écorce sont antispasmodiques, émollients, fébrifuges et toniques.
Autre houx : - Ruscus aculeatus L., petit-houx, fragon, cf fragon.

" HOUX, s. m. aquifolium, (Bot.) genre de plante dont la fleur est ordinairement monopétale, découpée en rosette ; il sort du calice un pistil qui est attaché comme un clou au pied de la fleur, & qui devient dans la suite un fruit mou, ou une baie remplie d’osselets convexes d’un côté, & plats de l’autre. Tournefort, Inst. rei herb.
Houx, aquifolium, (Hist. nat. Bot. & Jardinag.) arbrisseau toujours vert, qui croît naturellement dans les climats tempérés de l’Europe ; quelquefois il prend la hauteur d’un arbre, quand il se trouve dans un terrain favorable, & qu’on lui laisse le temps de s’élever ; mais ordinairement il reste en sous-ordre, parce que les autres arbres le gagnent de vitesse & le couvrent. Son écorce est verte sur les jeunes branches, & de couleur de cendre sur le vieux bois ; ses feuilles de la grandeur de celles du laurier-franc pour le moins, sont d’un vert brun des plus brillants, mais elles sont garnies de piquants fort vifs, & chaque pointe occasionne des recourbures, soit en dessus, soit en dessous de la feuille ; au lieu que les feuilles qui n’ont point de piquants sont plates & unies. Le houx donne au mois de Mai des fleurs blanches d’une assez jolie apparence : les fruits qui leur succèdent, sont des baies molles, rondes & rouges, d’un goût douçâtre & fade ; ces baies, quoiqu’en maturité des le mois de Septembre, restent sur l’arbrisseau pendant presque tout l’hiver.
Le houx vient sur les pentes des montagnes, dans les gorges serrées & exposées au Nord, parmi les pierres & les rochers, dans les terrains graveleux, dans les lieux incultes, ombragés & exposes au froid : il se plaît, surtout dans un terrain frais, léger & stérile, à l’ombre des autres arbres, & dans le voisinage des petites sources qui suintent à-travers les terres. Mais on le trouve rarement dans les plaines, il se refuse aux terres fortes, & le fumier lui est pernicieux... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • botanique
  • pathologie
  • pharmacie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne
  • plante toxique

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [13/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32134 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15581 photos ou dessins.