histoire (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • history

Définition

L'Histoire commence avec l'écriture après la protohistoire. Après l'Antiquité (jusqu'à la fin du Ve siècle), se sont succédés : le Moyen-âge (jusqu'à la fin du XVe siècle), les temps modernes (jusqu'à la révolution), et l'histoire contemporaine.

Détails

Exemples :
- histoire clinique, commémoratifs (case history),
- histoire vétérinaire.

"HISTOIRE, s. f. c’est le récit des faits donnés pour vrais ; au contraire de la fable, qui est le récit des faits donnés pour faux. Il y a l’histoire des opinions, qui n’est guère que le recueil des erreurs humaines ; l’histoire des Arts, peut-être la plus utile de toutes, quand elle joint à la connaissance de l’invention & du progrès des Arts, la description de leur mécanisme ; l’Histoire naturelle, improprement dite histoire, & qui est une partie essentielle de la Physique.
L’histoire des événements se divise en sacrée & profane. L’histoire sacrée est une suite des opérations divines & miraculeuses, par lesquelles il a plu à Dieu de conduire autrefois la nation juive, & d’exercer aujourd’hui notre foi. Je ne toucherai point à cette matière respectable.
Les premiers fondements de toute Histoire sont les récits des pères aux enfants, transmis ensuite d’une génération à une autre ; ils ne sont que probables dans leur origine, & perdent un degré de probabilité à chaque génération. Avec le temps, la fable se grossit, & la vérité se perd : de là vient que toutes les origines des peuples sont absurdes. Ainsi les Egyptiens avaient été gouvernés par les dieux pendant beaucoup de siècles ; ils l’avaient été ensuite par des demi-dieux ; enfin ils avaient eu des rois pendant 11 340 ans : & le soleil, dans cet espace de temps, avait changé quatre fois d’orient & de couchant...
Les premières annales de toutes nos nations modernes ne sont pas moins fabuleuses : les choses prodigieuses & improbables doivent être rapportées, mais comme des preuves de la crédulité humaine ; elles entrent dans l’histoire des opinions.
Pour connaître avec certitude quelque chose de l’histoire ancienne, il n’y a qu’un seul moyen, c’est de voir s’il reste quelques monuments incontestables ; nous n’en avons que trois par écrit : le premier est le recueil des observations astronomiques faites pendant 1 900 ans de suite à Babylone, envoyées par Alexandre en Grèce, & employées dans l’almageste de Ptolomée. Cette suite d’observations, qui remonte à 2 234 ans avant notre ère vulgaire, prouve invinciblement que les Babyloniens existaient en corps de peuple plusieurs siècles auparavant : car les Arts ne sont que l’ouvrage du temps ; & la paresse naturelle aux hommes les laisse des milliers d’années sans autres connaissances & sans autres talents que ceux de se nourrir, de se défendre des injures de l’air, & de s’égorger.... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

" L’HISTOIRE est des faits ; & les faits sont ou de Dieu, ou de l’homme, ou de la nature. Les faits qui sont de Dieu, appartiennent à l’Histoire Sacrée. Les faits qui sont de l’homme, appartiennent à l’Histoire Civile ; & les faits qui sont de la nature, se rapportent à l’Histoire Naturelle. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • histoire
  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [05/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32076 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15339 photos ou dessins.