hirondelle (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Hirundo rustica (L.)

Autres noms

  • hirondelle de cheminée
  • hirondelle rustique
  • hirondelle domestique
  • hirondelle européenne
  • aronde (n. f.)

Anglais

  • barn swallow

Définition

Fam. des hirundidés, ordre des passériformes.
Descr.: L.18-19 cm. Le bec est droit, assez court. Tête et ailes sont bleu-noir avec des reflets métalliques ; le front et la gorge sont marron-rouge, le ventre beige-rosé. La queue, longue et profondément fourchue a deux longs filets. Les pattes sont courtes.

Détails

Habitat : en Europe, en Asie, au Nord de l'Afrique et en Amérique du Nord. Elle aime les villages et les villes. En Europe, sa présence est liée au printemps.
Mœurs : Migratrice, elle passe l'hiver en Afrique. Le vol est rapide. Elle se nourrit d'insectes attrapés en plein vol, souvent au ras du sol. Le couple fait un nid de terre mêlée de paille et de végétaux, cimentés par la salive, en forme de coupe. La femelle pond 2 fois par an 4 à 5 œufs blancs tachetés de brun. Elle couve environ15 jours. Les jeunes restent au nid trois semaines.

" L'HIRONDELLE DE CHEMINEE ou DOMESTIQUE, Buff. — Cette Hirondelle arrive dans nos climats avec les beaux jours. C'est celle aussi qui se plait le plus dans le voisinage de l'homme, et recherche sa société jusqu'à construire son nid dans sa demeure. Le mâle et la femelle ont l'un pour l'autre une grande tendresse et un attachement durable ; tandis que la femelle couve, le mâle, qui dort peu, passe la nuit en sentinelle, placé sur le bord du nid, après avoir voltigé jusqu'à la dernière heure du jour, et, dès la première aurore, il commence à gazouiller, et prodigue des caresses à sa compagne qui les reçoit en battant des ailes. Fidèles à leurs souvenirs, ces timides oiseaux retournent dans le même nid qu'ils avaient déjà occupé l'année précédente, ou bien ils en construisent un autre tout près. Elle émigre en Afrique. " (Crespon J., 1844. Faune méridionale ou description de tous les animaux vertébrés vivants et fossiles, sauvages ou domestiques... du Midi de la France. Nîmes, Chez l'auteur éd., 2 vol., 1er vol., 320 p., p. 308-309)

" HIRONDELLE, sub. fém. (Hist. nat. Ornithol.) hirundo domestica, Willughbi a décrit une hirondelle femelle qui pesait à peine une once ; elle avait près de sept pouces de longueur depuis le bec jusqu’à l’extrémité de la queue, & un pied d’envergure. Le bec était noir en-dehors & noirâtre en-dedans, large & aplati près de la tête, & pointu par le bout ; la langue & le palais avaient une couleur jaunâtre ; les pieds étaient courts & noirâtres ; la tête, le cou, le dos & le croupion, ont une belle couleur bleue foncée & pourprée ; il y a sur le devant de la tête & à l’endroit du menton une tache rougeâtre ; la gorge est de la même couleur que le cou ; la poitrine, le ventre & les petites plumes du dessous de l’aile sont de couleur blanchâtre, mêlée de quelques légères teintes de rouge ; la queue est fourchue & composée de douze plumes qui sont noires, à l’exception des deux du milieu, qui ont des taches blanches ; il y a dans chaque aile 18 grandes plumes qui sont noirâtres, mais les petites ont une belle couleur bleue.
Les couleurs des hirondelles varient ; il y en a de toutes blanches ; on ne sait pas encore bien certainement où ces oiseaux passent l’hiver. Willughbi était porté à croire qu’ils allaient dans les pays chauds, tels que l’Egypte & l’Ethiopie ... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • zoologie

Classification scientifique

  • Hirundinidae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [22/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13967 photos ou dessins.