héron (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Ardea cinerea (L.)

Autres noms

  • héron cendré (n. m.)
  • héron gris (anc.) (n. m.)

Anglais

  • grey heron

Etymologie

hairon en ancien français

Définition

Fam. des ardéidés. Oiseau ciconiiforme.
Descr. : Poids 2 kg. Grand oiseau (L. 90-95 cm, envergure 1,6 m), aux pattes longues au cou long et au bec fin et de longueur moyen. Les plumes sont gris couleur de cendre, la tête, le cou et le ventre blancs. L'extrémité des ailes et la crête sont noires.

Détails

Habitat : en Europe, Asie jusqu'au Japon et Afrique, près des rivières, étangs et marais où il se nourrit.
Mœurs : Il mange des poissons, des batraciens, des reptiles, des mollusques, de petits rongeurs et des insectes. Il harponne les poissons avec son bec et les décroche d'un coup de patte. Migrateur partiel. Il niche en colonies dans les arbres, dans les roseaux ou à terre. Le nid de branchages accueille 4 à 5 œufs bleu-vert, en mars-avril, couvés presque un mois.

" Cet oiseau vit sédentaire dans Midi ; mais, aux époques d'automne et de printemps, nous en avons qui sont de passage ; ils vont souvent par bandes nombreuses en jetant un cri bref, sec et un peu rauque qui paraît exprimer khorr, khorr. Cet oiseau est pendant toute la nuit en mouvement ; je l'ai souvent entendu crier pendant l'hiver en volant au-dessus des marais ; il se place au bord des eaux, où il reste longtemps immobile en attendant qu'une proie passe à sa portée pour s'en emparer avec son long bec qu'il dirige avec une dextérité surprenante. Le Héron Cendré se trouve dans tout le Midi, le long des rivières, mais il se tient de préférence dans jonchaies épaisses et autour des étangs. Sa chair a le goût de la sardine ; il habile toute l'Europe et niche sur les arbres ou dans les buissons. " (Crespon J., 1844. Faune méridionale ou description de tous les animaux vertébrés vivants et fossiles, sauvages ou domestiques... du Midi de la France. Nîmes, Chez l'auteur éd., 2 vol., 2e vol., 360 p., p. 59)

"HERON gris, sub. masc. ardea cinerea major, (Hist. nat.) oiseau aquatique qui a le col & les jambes fort longs, & qui se nourrit de poisson. Willughbi a décrit un héron femelle qui pesait près de quatre livres, & qui avait quatre pieds huit pouces d’envergure, trois pieds huit pouces de longueur depuis l’extrémité du bec jusqu’au bout des ongles, & seulement trois pieds cinq pouces jusqu’au bout de la queue. La partie antérieure du sommet de la tête était blanche, & il y avait sur la partie postérieure une crête formée par des plumes noires longues de quatre pouces ; le menton était blanc, le cou avait des teintes de blanc, de cendré & de roussâtre, le dos était couvert de duvet, sur lequel s’étendaient les plumes des épaules qui avoient une couleur cendrée & de petites bandes blanches ; le milieu de la poitrine & le dessous du croupion étaient jaunâtres ; il y avait vingt-sept grandes plumes dans chaque aile ; les dernières étaient cendrées, & toutes les autres avoient une couleur noirâtre, excepté les bords extérieurs de la onzième & de la douzième plume, qui avoient une teinte de couleur cendrée ; toute la face inférieure de l’oiseau & la queue étaient cendrées ; le bec avait une couleur verte jaunâtre ; il était fort & grand, droit, & un peu pointu ; les pattes & les pieds avoient une couleur verte ; les doigts étaient longs, le côté intérieur du doigt du milieu était dentelé. Willughbi, Ornit. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Sections

  • animal méditerranéen
  • zoologie

Classification scientifique

  • Ardeidae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [10/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32131 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15547 photos ou dessins.