hérissement (n. m.)

Bookmark and Share

Définition

Action de dresser ses poils ou ses plumes.

Détails

C'est une adaptation au froid en augmentant la couche d'air qui entoure l'animal.
Le chat hérisse ses poils et sa queue se transforme en "brosse à bouteilles" lorsqu'il est importuné ou apeuré.

" HÉRISSER, v. act. & pass. (Gramm.) Il se dit au simple du poil des animaux, lorsque quelque mouvement le fait relever, ou qu’il a cette disposition naturelle. Un récit, un spectacle d’horreur fait hérisser les cheveux sur le front de l’homme. La fureur hérisse le poil sur le dos & sur les flancs d’un sanglier poursuivi & blessé. La crinière du lion se hérisse. Au figuré on dit, une troupe hérissée de piques, un discours hérissé d’antithèses. Le chemin de la vie est hérissé d’épines. Ce livre est hérissé de grec & de latin. Hérisser un mur, c’est le recrépir, ou le ragréer de plâtre... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751-1778)

Section

  • physiologie

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [30/05/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32063 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15225 photos ou dessins.