hamster (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Cricetus cricetus
  • Cricetus fumentarius

Autres noms

  • grand hamster (n. m.)
  • hamster commun
  • hamster d'Europe (n. m.)
  • cochon des blés (n. m.)

Anglais

  • common hamster
  • European hamster

Définition

Fam. des muridés, sous-fam. des cricétinés.
Description : L. corps 21 à 34 cm, queue très courte de 3 à 6 cm. Poids 150 à 500 g. Il a des abajoues. La robe est gris-roux dessus, noire dessous, avec des taches jaunâtres sur les côtés. La distance qui sépare l'anus des organes génitaux est plus grande chez le mâle que chez la femelle.

Détails

Habitat : Il habite en Europe et en Asie. Espèce orientale qui vit sous terre dans les steppes, les steppes arborées et les champs de céréales.
Mœurs : Il se nourrit de végétaux et de graines qu'il amasse dans son trou. Le trou est précédé d'un tas de terre. Il chasse aussi de petits animaux. L'activité est nocturne, le petit animal se déplaçant très rapidement à la recherche de nourriture. Il hiverne l'hiver. Il amasse des provisions. Le terrier comporte un grenier. Il est très prolifique : 2 à 3 portées par an de 5 à 15 petits.
Utilisations : Il est nuisible pour les cultures. Sa fourrure est recherchée. Il est souvent utilisé comme animal de compagnie. C'est un NAC.
Races :
Le hamster doré au poil brun-roux a été découvert en Syrie en 1930.
Elevage : Même à l'état sauvage, le hamster est un vecteur de la tularémie, maladie transmissible à l'homme.

" Le Cricet Hamster (Cricetus frumentarius Pall.) habite l'Europe tempérée, depuis la Belgique et les Vosges jusqu'à l'Oural. En Belgique, il se rencontre surtout dans la province de Liège. C'est un animal un peu plus gros que le Rat noir ; son pelage est gris roussâtre en dessus, noir en dessous, avec des taches jaunâtres latérales. Il fréquente de préférence les champs de céréales, où il creuse des terriers qu'il remplit de grains. On assure qu'un seul individu peut amasser jusqu'à un quintal de blé dans une année. Pendant l'hiver, le Hamster s'enferme dans sa demeure souterraine et vit aux dépens des provisions qu'il y a accumulées. Lorsque le froid est rigoureux, il s'endort à la façon des Loirs. On voit que c'est là un animal des plus nuisibles. Aussi lui fait-on une chasse très active, autant pour le détruire que pour s'emparer de ses provisions, qui sont conservées comme dans de véritables silos. On reconnaît les terriers à la terre amassée devant le couloir de sortie. " (Raillet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 1181)

Section

  • zoologie

Classification scientifique

  • Muridae
  • Cricetinae

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [19/07/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31954 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13799 photos ou dessins.