guêpier (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • vespiary
  • wasp's nest

Définition

Nid de guêpes ou de frelons.

Détails

Il est construit avec une sorte de pâte à papier.

" GUÊPIER, s. m. Les guêpes construisent comme les abeilles des gâteaux & des alvéoles, qui forment un groupe revêtu d’une enveloppe en tout ou en partie ; cette masse est appelée guêpier. Les guêpes souterraines placent leur guêpier sous terre ; elles font d’abord un trou qui a un pouce de diamètre, sur un demi-pied, ou un pied, & quelquefois deux pieds de longueur ; ensuite elles creusent une cavité qui a jusqu’à quatorze ou quinze pouces de diamètre ; à mesure qu’elles allongent le guêpier, elles transportent au-dehors, grain à grain, toute la terre qui remplit cet espace. La figure de ces guêpiers n’est pas toujours la même ; il y en a de sphériques, d’ovoïdes, & de coniques : on ne voit à l’extérieur que deux ouvertures ; les guêpes entrent par l’une & sortent par l’autre : l’enveloppe a un pouce ou un pouce & demi d’épaisseur ; elle est composée de plusieurs lames minces, dont la forme ressemble en quelque façon à celle des coquilles appelées peignes ; leur convexité est du côté extérieur du guêpier, & les bords de l’une de ces lames sont collés sur le milieu de celles sur lesquelles elle se trouve, de sorte qu’il reste entre elles des cavités ; leur substance est de même nature que celle du papier, aussi les guêpes la tirent des végétaux. L’humidité de la terre & l’eau des pluies ne pénètre pas à travers l’enveloppe, parce qu’il y a dans son épaisseur des cavités entre les différentes lames qui la composent, & qui sont quelquefois jusqu’au nombre de quinze ou seize les unes sur les autres.
L’intérieur du guêpier est divisé par plusieurs cloisons horizontales, de même substance que l’enveloppe extérieure, il s’en trouve jusqu’à quinze dans les plus grands guêpiers ; celles du milieu ont un plus grand diamètre que les autres ; dans ceux dont la forme est ovoïde, il y a un demi-pouce de distance entre chacune des cloisons, & elles tiennent les unes aux autres par des liens verticaux, qui sont placés en différents endroits de la surface des cloisons ; il n’y en a que trois ou quatre entre les plus petites, mais on en a vu jusqu’à cinquante entre les plus larges ; ces liens ont une ou deux lignes de diamètre. Les bords de chaque cloison sont aussi attachés à l’enveloppe du guêpier par quelques liens, entre lesquels les guêpes peuvent passer pour aller d’une cloison à une autre, & traverser le guêpier entre toutes les cloisons. Chacune de ces cloisons est un gâteau où se trouvent des alvéoles hexagones comme celles des abeilles, mais il n’y en a que sur la face inférieure. Ces alvéoles servent de logement aux œufs, aux vers, aux nymphes, & aux jeunes guêpes qui n’ont pas encore pris l’essor. On a compté jusqu’à dix milles alvéoles dans des guêpiers de grandeur médiocre ; ceux des guêpes aériennes n’ont point d’enveloppe commune. Voyez Guêpe.
On donne le nom de guêpier aux nids des frelons comme à ceux des guêpes. Voyez Frelon... Voyez Guêpe. (I) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • zoologie

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [14/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.