grégarines (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Gregarinia

Etymologie

lat. grex, troupeau

Définition

Fam. des grégarinidés. Genre de protozoaires apicomplexés Gregarinia Eugregarinida. Protozoaires parasites grégaires des cellules épithéliales de l'intestin d'invertébrés (insectes). Leurs trophozoïtes sont gros.

Détails

On distingue :
- Eugregarinida, eugrégarines, grégarines vraies,
- Neogregarinorida, néogrégarines.
Exemples :
- Gregarina blattarum, la grégarine de la blatte, longueur 0,5 à 1 mm, parasite du tube digestif de Ia Blatte),
- Gregarina garnhami, la grégarine du criquet,
- Lecudina elongata, grégarine de la néréis,
- Monocystis agilis, Monocystis lumbrici, grégarine du lombric, formant des kystes dans les vésicules séminales des vers de terre .

"Les principaux représentants du groupe des Sporozoaires sont, avons-nous dit, les Grégarines (grex, gregis, troupeau) ou Protozoaires apodes. Ce dernier nom tient à l'absence de pseudopodes chez les individus adultes ; ce sont alors des organismes cellulaires, vermiformes, limités nettement par une membrane cuticularisée (cuticule ou épicyte). Le protoplasma qui les constitue, fluide et granuleux dans la partie centrale (endoplasme ou entocyte), est plus dense et transparent à la périphérie (ectoplasme ou sarcocyte), où il présente une couche de stries transversales auxquelles on a attribué des propriétés contractiles (myocyte). Il existe un noyau avec un ou plusieurs nucléoles. Assez souvent, le corps est étranglé en avant, et offre à ce niveau une fausse cloison transversale, qui sépare un petit segment auquel Stein applique le nom de tête. Parfois même, il y a deux cloisons, qui donnent à la Grégarine une apparence tricellulaire...
Les mouvements des Grégarines sont, en général, assez énergiques. Tantôt ce sont des mouvements de contraction très nets, à l'aide desquels l'animal se fraye un chemin ; tantôt, au contraire, c'est un glissement lent et uniforme, s'effectuant dans le sens de l'axe du corps, sans contraction apparente. La nutrition est purement osmotique. La reproduction a lieu par formation de spores...  " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 128)

Sections

  • parasitologie
  • pathologie

Classification française

  • protozoaire

Classification scientifique

  • Gregarinidae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [13/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32134 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15581 photos ou dessins.