amble (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • amble

Etymologie

lat. ambulare, se promener

Définition

Allure en 2 temps marchée dans laquelle le cheval lève ensemble le bipède du même côté, alternativement avec celui du côté opposé. Il y a toujours 2 pieds levés et 2 pieds en appui.

Détails

C'est une allure naturelle chez le chameau, la girafe et l'éléphant ; le chien va l'amble parfois. Chez le cheval c'était une allure acquise, recherchée pour sa douceur, dans la promenade. On le rencontre aussi chez les chevaux fatigués, mal montés ou trop poussés au pas. On distingue l'amble rompu et l'amble volant.

"AMBLE, s. m. C’est, en langue de Manège, un pas du cheval, dans lequel il a toujours à la fois deux jambes levées. Ce pas est un train rompu, un cheval qui va l’amble, mouvant toujours à la fois les deux jambes de devant ou les deux de derrière : l’amble est l’allure naturelle des poulains ; et ils s’en défont dès qu’ils sont assez forts pour trotter.
On ne connaît point cette allure dans les Manèges, où les Écuyers ne veulent que le pas, le trot & le galop. La raison qu’ils en donnent est qu’on peut mettre au galop un cheval qui trotte, sans l’arrêter, mais qu’on ne peut pas le mettre de même de l’amble au galop sans l’arrêter ; ce qui prend du temps & interrompt la justesse & la cadence du manège.
Il y a différentes manières pour dresser un jeune cheval à l’amble... "  (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • cheval
  • travail
  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [21/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13964 photos ou dessins.