goudrons (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • tar

Définition

Produits visqueux de la combustion et de la distillation de bois (wood tar) ou de charbons (coal tar), noirâtre, à odeur forte. Ils contiennent de nombreuses substances pyrogénées : crésol, crésylol, naphtol, gaïacol, etc.  Ils sont cancérigènes.

Détails

Exemples :
- le goudron de cade, huile de cade, contre l'eczéma du chien,
- le goudron de houille, coaltar, antiseptique externe, antiparasitaire, antiprurigineux, cf pyrène,
- le goudron de Norvège, goudron de pin, goudron végétal (Stockholm tar, Arkangel tar) Goudron de bois de résineux. Il sert à calfeutrer les bateaux et à cicatriser les plaies des arbres et arbustes. Ce goudron est aussi appliqué sur le dos des animaux pour en éloigner les oiseaux. Onguent de pied. Antiseptique interne.

"GOUDRON, s. m. (Hist. nat. Chimie, & Mat. méd.) substance résineuse noire, d’une consistance molle & tenace, d’une odeur forte, balsamique, & empyreumatique, qui porte dans les traites de drogues, outre le nom de goudron, ceux de brai liquide, de tare, de goudran, de poix noire liquide, de poix liquide, & quelquefois de poix navale, pix navalis, pissa.
On la retire par une espèce de liquation ou de distillation, per descersum, exécutée dans un appareil en grand, des arbres résineux de notre pays ; du pin, du sapin, du mélèze, &c...
Le goudron a été mis par les anciens pharmacologistes au rang des médicaments, aussi-bien que tous les produits résineux, soit naturels, soit artificiels, des arbres conifères. Celui-ci peut, comme toutes les autres matières balsamiques & résineuses, fournir un ingrédient utile aux emplâtres agglutinatifs, & si l’on veut même aux emplâtres & aux onguents résolutifs ; mais on préfère ordinairement les substances analogues qui n’ont éprouvé aucune altération par le feu ; cette qualité de substance altérée par le feu, & plus encore un vice plus réel, sa grande ténacité ou viscosité ont banni le goudron de l’ordre des médicaments destinés à l’usage intérieur... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • pathologie
  • pharmacie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [29/03/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32042 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14870 photos ou dessins.