glotte (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • rima glottidis

Anglais

  • glottides au plur.
  • glottis
  • glottises au plur.

Etymologie

gr. glotta, langue

Définition

Ouverture antérieure du larynx délimitée par les cordes vocales (tendues entre le corps de la thyroïde et épiglotte) et l'épiglotte (cartilages aryténoïdes).

Détails

Elle sert à l'émission de la voix. Elle est très ouverte pour permettre la respiration, et très étroite pour parler ou pour la phonation.

" GLOTTE, s. f. en Anatomie, se dit d’une petite fente qui est dans le larynx, & qui sert à former la voix. Voyez Larynx.
La glotte a la forme d’une languette, ce qui fait que les Grecs l’ont appelée glotta, & les Latins lingula, c’est-à-dire petite langue.
C’est par cette fente que l’air descend & remonte, quand on respire, chante, parle, &c. elle est garnie de plusieurs muscles, au moyen desquels nous pouvons l’étrécir & l’élargir à volonté ; de sorte que les différentes ouvertures de la glotte forment toutes les variétés des tons de la voix humaine Voyez Voix.
La glotte est couverte & défendue par un cartilage doux & mince, appelé l’épiglotte. Voyez Épiglotte. Chambers. (L) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • anatomie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [14/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.