géospizinés (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Geospizinae

Autres noms

  • géospizes
  • pinsons de Darwin (n. m.)
  • pinsons des Galapagos (n. m.)

Définition

Ancienne sous-famille de fringillidés étudiée par Darwin aux îles Galapagos. Les pinsons de Darwin (Darwin's finches) ou pinsons des Galapagos (Galapagos finches).

Détails

La forme du bec dépendait du régime alimentaire, etc.
Exemples :
- Cactospiza,
- Camarhynchus,
- Geospiza,
géospizes,
dont Geospiza magnirostris, géospize à gros bec (large ground finch),
- Platyspiza
.

" Le fait le plus curieux est la parfaite gradation de la grosseur des becs chez les différentes espèces de Geospiza ; cette grosseur varie depuis celle du bec d’un gros-bec jusqu’à celle du bec d’un pinson ; si M. Gould est fondé à comprendre dans le groupe principal le sous-groupe Certhidea on peut même dire jusqu’à la grosseur du bec d’une fauvette. La figure 1 représente le plus gros bec du genre Geospiza ; la figure 3, le plus petit ; mais au lieu d’y avoir une seule grosseur intermédiaire, comme dans la figure 2, on trouve six espèces dont les becs vont graduellement en diminuant. La figure 4 représente le bec du sous-groupe Certhidea. Le bec du Cactornis ressemble quelque peu à celui du sansonnet ; le bec du quatrième-sous-groupe, le Camarhyncus, affecte quelque peu la forme de celui du perroquet...
mais j’ai de fortes raisons pour croire que quelques espèces du sous-groupe geospiza ne se trouvent que sur certaines îles. Si les différentes îles possèdent leurs espèces particulières de geospiza, cela peut expliquer le nombre considérable d’espèces de ce sous-groupe dans ce petit archipel ; on peut attribuer aussi au nombre considérable de ces espèces la série parfaitement graduée dans la grosseur de leur bec. Deux espèces du sous-groupe cactornis et deux espèces de camarhynchus proviennent de ces archipels ; or les nombreux spécimens tués par quatre chasseurs dans l’île James, appartiennent tous à une espèce de chaque groupe ; tandis que les nombreux spécimens tués soit dans l’île Chatham, soit dans l’île Charles, car les deux lots ont été mélangés, appartiennent tous aux deux autres espèces. Nous pouvons donc en conclure que ces îles possèdent leurs espèces particulières de ces deux sous-groupes.  (Darwin Charles, 1875, Voyage d’un naturaliste autour du monde, chapitre 17, traduction par Ed. Barbier)

Section

  • zoologie

Classification scientifique

  • Fringillidae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [09/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32131 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15540 photos ou dessins.