garrot (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • withers

Définition

- 1. (withers) Région la plus saillante de la crête osseuse de la colonne vertébrale des animaux quadrupèdes juste en arrière de l'encolure, entre les épaules. Certains muscles de l'encolure et de l'épaule s'y rattachent. La hauteur au garrot (height at withers) est une des caractéristiques mesurables des espèces et des races.
- 2. Lien serré autour d'un membre pour arrêter momentanément la circulation du sang en cas d'hémorragie.

Détails

" Garrot, (Manège. Maréchall.) partie du corps du cheval ; elle est supérieure aux épaules, postérieure à l’encolure, & formée principalement par les apophyses épineuses des huit premières vertèbres dorsales.
Le garrot est parfaitement conformé, lorsqu’il est haut & tranchant.
Dans le premier cas, l’encolure est beaucoup plus relevée, & la selle a moins de facilité de couler en-avant, & d’incommoder les épaules.
Dans le second, il n’est point aussi sujet aux accidents dont il est menacé, quand il est trop garni de chair ; car cette partie est dès-lors fort aisément foulée, meurtrie, & blessée, soit que des arçons trop larges ou trop ouverts occasionnent la descente de l’arcade de la selle, soit que l’animal éprouve la morsure d’un autre cheval, quelques corps, ou un frottement violent contre des corps durs.
Il est certain que les blessures du garrot peuvent avoir des suites très-funestes, sur tout lorsque le traitement en est confié à des maréchaux incapables d’en prévoir & d’en redouter le danger. Les apophyses épineuses dont j’ai parlé sont recouvertes par le ligament cervical ; ligament qui soutient & affermit la tête des quadrupèdes : il en est deux autres attaches à ces mêmes apophyses, servant conjointement avec les muscles, à suspendre les omoplates & à leur donner un point d’appui stable, fixe, & détermine. Or s’il y a plaie dans cette partie, ou que la tumeur survenue dégénère en plaie, dès qu’elle sera considérable, il est évident qu’à-moins qu’on ne favorise l’écoulement de la matière, elle cavera dans le garrot ; elle y creusera des sinus & des clapiers, qui ne pourront être alors que très difficilement susceptibles de contre-ouverture ; elle intéressera le ligament cervical, les muscles, les apophyses ; elle détruira les ligaments suspensoires ; & l’animal sera véritablement égarroté. Voyez Plaie, Tumeur, Fistule (e)

Garrot, s. m. (Jardinage.) c’est un bâton fort court passé entre les deux branches d’un jeune arbre, pour en contraindre une troisième qui est au milieu, & est le véritable montant de l’arbre ; ce qui s’appelle garroter un arbre. (K) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • anatomie
  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [09/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32076 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15366 photos ou dessins.