gantelet (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • gauntlet

Etymologie

de gant, du francisque

Définition

1. Gant de fauconnerie.
2. Bandage qui enveloppe la main & les doigts comme un gant.
3. Gros gant de fer qui faisait partie de l’armure.

Détails

"GANTELET, s. m. terme de Chirurgie, bandage qui enveloppe la main & les doigts comme un gant, d’où vient son nom ; il est de deux sortes, le gantelet entier & le demi-gantelet.
Le gantelet entier se fait avec une bande large d’un pouce, longue de quatre à cinq aunes, roulée à un chef. On arrête d’abord la bande par deux circulaires, autour du poignet ; on la passe obliquement sur le métacarpe, & l’on enveloppe les doigts successivement l’un après l’autre par des doloires, depuis le bout jusqu’en haut, en faisant des croisées sur les articulations des premières phalanges avec le métacarpe, & des renversés où il est nécessaire, pour éviter les godets ; ensuite on arrête la bande autour du poignet.
Ce bandage est en usage dans les luxations & les fractures des doigts, pour les maintenir réduits ; & dans les brûlures, pour les empêcher de s’unir & de se cicatriser ensemble.
Le demi-gantelet ne diffère du précédent, qu’en ce qu’il n’enveloppe que les premières phalanges des doigts.
Ces bandages font un assez bel effet sur une main saine, par les circonvolutions symétriques de la bande ; mais ils sont fort embarrassants à faire sur une main malade & douloureuse. C’est principalement à l’occasion du gantelet, qu’on peut rapporter le précepte général qu’Hippocrate nous a donné dans son traité de officinâ medici. « Le bandage le plus propre & le plus convenable est celui qui donne beaucoup de soulagement au malade, & qui aide beaucoup le chirurgien : toute sa science consiste principalement à savoir serrer où il faut & lâcher où il faut, mais on doit surtout avoir égard à la saison, pour voir s’il faut couvrir ou non, c’est-à-dire mettre des linges & des compresses sous les bandes, & faire un bandage serré ou lâche, afin qu’on ne pêche point en couvrant & en serrant une partie faible trop ou trop peu. Il faut mépriser les bandages ajustés & qui ne sont faits que pour l’ostentation & pour la pompe ; car ils sont ridicules & sentent le charlatan : souvent même ils font beaucoup de tort aux malades ; & il faut se souvenir que les malades cherchent du secours & non pas de l’ornement ». (Y)
Gantelet, (Hist. mod.) espèce de gros gant de fer dont les doigts étaient couverts de lames par écailles, & qui faisait partie de l’ancienne armure du gendarme. (Q)
Gantelet, terme de Bourrelier, c’est une bande ou large courroie de cuir fort, mais maniable, avec deux trous aux deux extrémités, par lesquels ils passent le pouce de la main droite. Cette courroie, qui fait deux tours autour de la main & qui la couvre presque toute entière, sert à garantir l’ouvrier de l’impression du fil, lorsqu’il le tire pour serrer ses coutures.
Gantelet, (Reliure.) les Relieurs se servent d’un morceau de peau de mouton double, dont ils garnissent leur main pour fouetter les livres plus fort ; & cette peau s’appelle un gantelet. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • zootechnie

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [01/10/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32168 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15765 photos ou dessins.