férule gommeuse (n. f.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Ferula gummosa
  • Ferula galbaniflua Boiss.

Autre nom

  • galbanum

Définition

Fam. des apiacées. H. 1 m. Herbacée méditerranéenne (Iran, Afghanistan).

Détails

Plante médicinale.

" ... Oreoselinum asricanum galbaniferum, frutescens, anisi folio, I. R. H. 319. Ferula africana, galbaniferæ, ligustici foliis, & facie, Par. Bat. 163. Raii, hist. 3. 252. Boerh. Ind. alt. 65. Till. Hort. pis. 61. Anisum africanum frutescens, folio & caule colore cæruleo tinctis, Pluk. Phytog. 12. f. 12. Anisum fruticosum africanum, galbaniferum, hist. oxon. 3. 297. Oreoselinum anisoides, arborescens, ligustici foliis & facie, flore luteo, capitis Bonæ-spei, Breyn. prod. 2. 79. Ferula galbanisera syriaca, offic.
Cette plante est toujours verte. Sa racine est grosse, ligneuse, pâle, partagée en quelques branches ou fibres. Les tiges sont de la grosseur d’un pouce ; elles s’élèvent à la hauteur de plus de deux ou trois coudées ; elles subsistent & sont ligneuses, rondes, genouillées, remplies d’une moelle blanchâtre un peu dure, & partagées en quelques rameaux. Chaque espace entre les nœuds des tiges & des rameaux, est couvert d’un feuillet membraneux, d’où sortent les feuilles semblables à celles de l’anis, mais plus amples, plus fermes, & découpées plus aigu, de couleur de vert de mer, d’une saveur & d’une odeur acres. Les tiges, les rameaux & les feuilles sont couverts d’une rosée de la même couleur.
Les fleurs naissent au sommet des tiges, disposées en parasol ; elles sont petites, à cinq pétales, en rose de couleur jaune. Quand elles sont tombées, il leur succède des graines presque rondes, aplaties, d’un brun roussâtre, cannelées & bordées tout-autour d’une aile mince & membraneuse ; elles ont un goût acre, aromatique & piquant ; elles ressemblent aux graines de la livèche, hormis qu’elles ne sont pas sillonnées si profondément, & qu’elles ont une bordure membraneuse que n’ont point les graines de livèche.
Toute cette plante est remplie d’un suc visqueux, laiteux, clair, qui se condense en une larme, qui répond au galbanum par tous ces caractères ; il découle de cette plante en petite quantité par incision, & quelquefois de lui-même, des nœuds des tiges qui ont trois ou quatre ans : mais on a coutume de couper la tige à deux ou trois travers de doigt de la racine, & le suc découle goutte-à-goutte ; quelques heures après il s’épaissit, se durcit, & on le recueille.
Cette plante croît en Arabie, en Syrie, dans la Perse, & dans différents pays de l’Afrique, surtout dans la Mauritanie... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • botanique
  • pathologie
  • plante médicinale
  • plante méditerranéenne

Voir aussi

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [13/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32134 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15581 photos ou dessins.