cocon (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • cocoon

Etymologie

du provençal

Définition

Enveloppe de chrysalide d'insecte. La soie naturelle est extraite des cocons des vers à soie.

Détails

Le fil du cocon mesure 600 à 1500 m. Les cocons de bombyx femelles sont plus lourds que ceux des mâles.
La qualité des cocons est variable. Un cocon peut être fin et utilisable ou être percé, piqué (par des dermestes), arté (attaqué par des mites), souillé, etc.

" COCON, s. m. (Œcon. rust.) on donne ce nom à ce tissu filamenteux dans lequel le ver à soie s’enveloppe, & dont on obtient en le dévidant par une opération qu’on appelle le tirage, cette substance animale appelée soie, que nous employons à tant d’ouvrages précieux. On distingue des cocons bons, des mauvais cocons ; des cocons fins, des doubles, des satinés ou veloutés, des ronds, des pointus. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • ver à soie
  • zoologie
  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [01/10/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32169 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15765 photos ou dessins.