fourrure (n. f.)

Bookmark and Share

Autre nom

  • pellet (n. m.)

Anglais

  • coat
  • fur
  • pelt

Etymologie

de fourrer, du germain

Définition

Peau d'animal avec poils fins et serrés et servant de vêtement après préparation.

Détails

Une telle fourrure comporte aussi une couche de duvet ou sous-poil. La majorité des peaux de fourrure viennent d'élevages. Les peaux de félins tachetés ne sont plus importées par les pays ayant signé en 1973 la convention de Washington.

" FOURRURE, s. f. ce qui sert à garnir, doubler, soit pour la solidité, soit pour la commodité, soit pour le luxe & l’ornement.
On fourre les bijoux d’or & d’argent de corps étrangers, pour les rendre solides : on dit dans ce cas plutôt garniture que fourrure.
On fourre un habit de peaux garnies de leur poil.
On fourre aussi quelquefois pour tromper, comme des bottes de foin fourrées.
La fourrure est encore un habit particulier aux docteurs, licenciés, bacheliers, professeurs, &c. de l’université...  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • anatomie
  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [15/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.