fourmis (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • ant

Définition

Fam. des formicidés. Insectes hyménoptères ... vespoïdes. L'abdomen commence par un pétiole avec 1 ou 2 nœuds. Les antennes sont coudées. Les individus sont avec ou sans ailes (fourmis ailées). Ce sont des insectes sociaux, vivant en colonies. Ils ont 3 castes : reines, ouvrières-soldats et mâles. Seuls, les reproducteurs ont des ailes.

Détails

Elles construisent des fourmilières. Certaines fourmis récoltent le miellat de pucerons qu'elles élèvent, en tapotant leur abdomen avec leurs antennes ; d'autres sont champignonnistes (Atta) et d'autres sont guerrières (f. magnan, eciton). Les fourmis répandent des odeurs le long de pistes pour faire profiter aux autres d'une source de nourriture. Elles communiquent aussi en se touchant les antennes. Exemples :
- fourmi à miel : Chez certaines espèces de fourmis appelées mellifères, certaines ouvrières ont l'abdomen gonflé de miel que leur apportent d'autres ouvrières. Réservoir à nourriture vivant, elles ne se déplacent plus et restent suspendues au plafond du nid ;
- fourmis coupeuses de feuilles, attes : cf attes ;
- fourmis couturières : elles cousent des feuilles avec de la soie pour faire un nid ;
- Camponotus ligniperda, fourmi charpentière, camponote ronge-bois, grande fourmi : 5-15 mm (ouvrière),
- Crematogaster scutellaris,
fourmi écussonnée,
- Diplorhoptum fugax,
fourmi brigande,
- Lasius flavus, fourmi jaune,
- Lasius fuliginosus, fourmi noire des bois,
- Lasius niger, fourmi brune
, fourmi noire des jardins,
- Leptothorax puberum,
- Linepithema humile, fourmi d'Argentine,
- Formica fusca, fourmi noir-cendré,
- Formica rufa L., fourmi rousse ; elles construisent de grandes fourmilières dans les forêts ;
- Formica sanguinea, fourmi sanguine,
- Messor barbara
L, fourmi moissonneuse,
- Myrmica laevinodis, fourmi rouge : Petite fourmi de couleur rouge,
- Myrmica scabrinodis,
- Pheidole pallidula,
- Polyergus rufescens,
fourmi amazone,
- Pomera coarctata,
- Solenopsis invicta, fourmi de feu, cf fourmi de feu,
- Tapinoma erraticum,
- Tetramorium caespitum, fourmi des gazons, Eurasie.

La population de la fourmilière se compose de reines ou femelles fécondées qui vivent une douzaine d'années, d'innombrables légions d'ouvriers ou ouvrières, sans sexe, qui, moins surmenées que les abeilles, vivent trois ou quatre ans, et de quelques centaines de mâles qui disparaissent au bout de cinq ou six semaines, car dans le monde des insectes le mâle est presque toujours sacrifié.
Les femelles et les mâles seuls possèdent des ailes que du reste ils s'arrachent après le vol nuptial. Il n'y a pas, comme chez les abeilles et les termites, une reine ou mère unique, mais autant de pondeuses que le juge nécessaire le conseil secret qui préside aux destinées de la république myrmécéenne. Dans les petites fourmilières on en compte deux ou trois, dans les grandes une cinquantaine et dans les nids confédérés leur nombre est indéterminé... (Maeterlinck, Maurice, 1952. La vie des fourmis. Paris, Fasquelle, Le livre de poche. 192 p., p. 22)

"FOURMI, s. f. (Hist. natur.) formica,
insecte qui subit diverses transformations, & qui vit en société comme les abeilles. Suivant les observations de Swammerdam, il paraît d’abord sous la forme d’un petit œuf qui est composé d’une membrane sort mince & du ver de la fourmi qui en est revêtu ; cet œuf est lisse, luisant, & si petit qu’on ne l’aperçoit que difficilement. Le ver sort de l’œuf en se dépouillant de sa membrane, & il la roule de façon qu’elle devient presque invisible ; alors il n’a point encore de jambes, mais on distingue les douze anneaux sur le corps, & on voit la bouche, la tête est penchée sur la poitrine, & reprend cette situation toutes les fois que l’on essaye de la relever ; lorsqu’il a pris son accroissement, tous les membres de la fourmi y sont déjà formés, mais ils restent cachés sous une enveloppe. Quoique ce ver ait du mouvement & plusieurs caractères propres aux animaux, & qu’il soit quelquefois plus gros qu’une fourmi, cependant on croit vulgairement que c’est l’œuf de cet insecte ; & on en vend dans les marchés sous ce nom pour la nourriture des rossignols & d’autres petits oiseaux. Ses membres paraissent à découvert après qu’il s’est dépouillé de son enveloppe, & dans cet état on lui donne le nom de nymphe... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • zoologie

Classification scientifique

  • Formicidae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [10/04/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32045 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14959 photos ou dessins.