fossile (n. m.)

Bookmark and Share

Définition

Reste ou moulage (empreinte) d'organisme (végétal ou animal) conservé dans les roches sédimentaires : coquille, dent, os, feuille, trace de pas, etc. Les couches sédimentaires avec fossiles peuvent avoir été poussées vers la surface du sol et attaquées par l'érosion. Les fossiles apparaissent alors. Autrefois, on les prenait pour des restes de dragons ou des jeux de la nature par exemple.

Détails

Exemples :
- fossile de zone : fossile qui caractérise et date une zone géologique,
- fossile vivant : animal ou plante qui a à peine changé depuis des millions d'années.

...Le mot fossile désigne le cadavre d'un animal qui, rapidement enseveli, s'est plus ou moins bien conservé ; fréquemment, ces fossiles sont ceux de bêtes agonisantes ou mortes en se défendant. Précisément, les circonstances dans lesquelles elles ont péri sont un précieux indice ; grâce à elles on peut imaginer les conditions d'existence de l'animal... (von Natzmer Gert et Daussy Henri, traducteur, 1955. Les secrets du monde vivant. Paris, Librairie Plon. 315 p., p. 25)

" FOSSILE, sub. m. (Hist. nat. Minéralogie.) On appelle fossiles en général toutes les substances qui se tirent du sein de la terre. Souvent on se sert indistinctement du nom de fossiles & de celui de minéraux, pour designer les mêmes substances. C’est ainsi que l’usage veut que l’on dise le règne minéral, & non pas le règne fossile. Cette dernière façon de parler serait pourtant plus exacte, attendu que la signification du mot fossile est plus étendue, & comprend des substances dont les minéraux ne font qu’une classe.
On distingue deux espèces de fossiles, 1°. ceux qui ont été formés dans la terre, & qui lui sont propres ; on les appelle fossiles natifs. Tels sont les terres, les pierres, les pierres précieuses, les cristaux, les métaux, &c. 2°. ceux qui ne sont point propres à la terre, que l’on appelle fossiles étrangers à la terre. Ce sont des corps appartenant, soit au règne (animal) [minéral, sic], soit au règne végétal : tels que les coquilles, les ossements de poissons & de quadrupèdes, les bois, les plantes, &c. que l’on trouve ensevelis dans les entrailles de la terre où ils ont été portés accidentellement... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • fossile
  • zoologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [09/04/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32043 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 14952 photos ou dessins.