foie (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • lecur (lat.)

Anglais

  • liver

Définition

Glande abdominale de grande taille, de couleur brune, traversée par des vaisseaux sanguins allant de l'intestin grêle à la veine cave. De forme souvent triangulaire, et de surface lisse, il est situé sur le côté droit dans l'abdomen, sous ou derrière le diaphragme. Il élabore la bile et la déverse dans l'intestin. En 1855, Claude Bernard a démontré la fonction glycogénique du foie. Le glucose y est stocké sous forme de glycogène par glycogénogenèse : 100 g de glycogène sur les 300 g de l'organisme chez l'homme. Le foie a de nombreuses fonctions. Il stocke du fer provenant de l'hémoglobine détruite (fonction martiale). Il détruit les toxines.

Détails

A l'autopsie on distingue plusieurs types de lésions parmi lesquels :
- foie cardiaque : Congestion hépatique passive par ralentissement de la circulation veineuse dans le foie.
- foie muscade : Congestion hépatique chronique par ralentissement de la circulation veineuse dans le foie. Celui-ci ressemble à du marbre ; le centre de chaque lobule est plus coloré que sa périphérie.

" FOIE, s. m. (Anat.) viscère du corps ample, multiforme, destiné à la sécrétion de la bile, dont il est le principal organe, & qu’il opère par un mécanisme très-difficile à développer...
Structure du foie détaillée. Le foie paraît être une glande conglomérée, d’un volume fort considérable, d’une couleur rouge-brune, & d’une consistance assez ferme. Il occupe non-seulement la plus grande partie de l’hypocondre droit, mais encore la portion antérieure de la région épigastrique moyenne ; il s’avance même jusque dans l’hypocondre gauche ; ce qui arrive le plus souvent dans le fœtus, où le volume de ce viscère est plus considérable à-proportion que dans les adultes...
On le divise ordinairement en deux parties latérales, que l’on appelle lobes, dont l’un est à droite, & l’autre est à gauche ; cette division est marquée sur sa surface supérieure ou convexe par un ligament membraneux, & sur sa surface concave ou inférieure, par une ligne enfoncée ou scissure, communément nommée la scissure du foie ; elle traverse la partie inférieure de ce viscère, & son commencement répond à l’extrémité antérieure de la portion cartilagineuse de la première fausse-côte ; cette scissure est changée quelquefois en un canal...

Foie des Animaux, (Diète & Mat. méd.) est un aliment généralement reconnu pour malsain & difficile à digérer : ce reproche tombe principalement sur le foie des gros animaux, bœuf, veau, mouton, cochon ; ceux des canards, oies, poulardes, pigeons, & autres volailles engraissées, appelés dans nos cuisines foies gras, sont un aliment de moins difficile digestion, dont il faut cependant interdire l’usage aux convalescents & à ceux qui ont l’estomac mauvais. Les gens qui se portent bien se priveraient sur une crainte frivole d’un aliment très agréable au goût, en renonçant aux foies, & surtout aux foies gras. Les sévères lois de la diète sur le choix des aliments, ne sont pas faites pour eux ; ils se conduiront assez médicinalement, s’ils obéissent à un seul de ses préceptes, au précepte majeur : premier, universel, à celui de la sobriété. Voyez Régime. (b) " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • anatomie
  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [09/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32077 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15364 photos ou dessins.