abreuver

Bookmark and Share

Anglais

  • to water

Etymologie

lat. bibere, boire

Définition

Faire boire les animaux.

Détails

" ... Abreuver, est aussi le même qu’arroser ; on le dit particulierement des prés où l’on fait d’abord venir l’eau d’une rivière, d’une source, ou d’un ruisseau dans une grande rigole ou canal situé à la partie supérieure des terres, & divisé ensuite par les ramifications de petits canaux dans toute l’étendue d’un pré. Cette manière d’abreuver les prairies établie en Provence & en Languedoc les rend extrêmement fertiles lorsqu’elle est faite à propos. La trop grande quantité d’eau, si elle y séjournait, rendrait les prés marécageux. (K)

Abreuver un cheval, c’est-à-dire le faire boire ; ce qu’il faut avoir soin de faire deux fois par jour. (V)... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1re éd., 1751)

Section

  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [10/07/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32076 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15366 photos ou dessins.