farine (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • flour

Définition

Résultat de la mouture de céréales : blé, orge, seigle, maïs, sarrasin, riz, etc

Détails

Elle sert à fabriquer du pain par exemple.
La farine basse est obtenue en fin de mouture de céréales. Elle comprend surtout la couche protéique de la céréale, de petites traces de son, de germe et de la farine.

" FARINE, s. f. terme de Boulanger, est du grain moulu & réduit en poudre, dont on a séparé le son avec des bluteaux.
Les farines propres à faire du pain, sont celles de froment ou de blé, de seigle, de méteil, de sarrasin & de maïs.
Ces farines sont de différentes sortes, selon les bluteaux différents par où elles ont été passées. On les divise ordinairement en fleur de farine, farine blanche, en gruaux fins & gros, & en recoupettes.
La plupart des farines qui s’emploient à Paris, & qui ne sont point moulues dans cette ville ou aux environs, viennent de Picardie, de Meulan, de Pontoise, de Mantes, de Saint-Germain en Laie, & de Poissy. Les meilleures sont celles de Pontoise & de Meulan, les moindres sont celles de Picardie : celles de Saint-Germain & de Poissy tiennent le milieu.
On reconnaît qu’une farine est bonne, lorsqu’elle est sèche, qu’elle se conserve longtemps, qu’elle rend beaucoup en un pain, qui boive bien l’eau, & auquel il faut le four bien chaud.

Farine blanche, en terme de Boulanger, est une farine tirée au bluteau, d’après la fleur de farine...  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • alimentation

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2019, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [18/09/2019]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 31951 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 13960 photos ou dessins.