épilepsie (n. f.)

Bookmark and Share

Autres noms

  • attaque
  • crise
  • mal comitial
  • mal d'Hercule
  • mal lunaire

Anglais

  • epilepsy

Etymologie

gr. attaque

Définition

Maladie du système nerveux central caractérisée par des crises de convulsion soudaines, intermittentes et courtes avec parfois perte de connaissance. Dans les intervalles, le malade paraît normal.

Détails

On distingue les crises de grand mal (épilepsie généralisée), de petit mal (pas chez le chien) et partielles (sans perte de connaissance). Les causes, chez le chien, peuvent être : maladie de Carré, intoxication (strychnine, métaldéhyde), lésions crâniennes, affections circulatoires et métaboliques, stimulus électrique. Un terrain héréditaire épileptique existe. Le mécanisme est lié à une activité simultanée de cellules nerveuses qui devraient être actives à des moments différents.

" ÉPILEPSIE, s. f. (Médecine.) est une espèce de maladie convulsive qui affecte toutes les parties du corps, ou quelques-unes en particulier, par accès périodiques ou irréguliers, pendant lesquels le malade éprouve la privation ou une diminution notable de l’exercice de tous ses sens & des mouvements volontaires.
Le mot épilepsie, ἐπιληψία, ἐπίληψις, vient du grec ἐπιλανβάνεσθαι, qui signifie surprendre, à cause que ce mal saisit tout-à-coup ceux qui y sont sujets : les Latins ont appelé cette maladie comitialis morbus, parce que les Romains rompaient leurs assemblées, lorsqu’il arrivait que quelqu’un y était attaqué d’épilepsie ; ce qu’ils regardaient comme de mauvais augure. D’autres l’ont nommée morbus sacer, soit parce qu’ils la regardaient comme une punition du ciel, soit parce que le siège de la cause paraît être dans la tête, qu’ils regardaient comme la partie sacrée du corps, sacra palladis arx ; soit parce que les personnes qui sont surprises par un accès d’épilepsie le sont si subitement, qu’elles semblent frappées de la foudre. On lui a encore donné le nom de morbus herculeus, ou parce qu’Hercule était sujet à cette maladie, ou parce qu’elle semble résister avec beaucoup de force à celle des remèdes, qui ne peuvent que très difficilement en surmonter la cause & la détruire. L’on donne aussi communément à l’épilepsie le nom de morbus caducus, mal caduc, a cadendo, & celui de haut mal, parce que les malades ne peuvent s’empêcher ordinairement de tomber de leur haut, s’ils sont debout, lorsque l’accès les surprend ; celui de sonticus, parce que cette maladie nuit beaucoup à l’économie animale : on trouve encore dans plusieurs auteurs cette maladie désignée sous le nom de morbus puerilis, νόσημα παιδίον, selon Hippocrate, parce que les enfants sont très-susceptibles d’être attaqués de cette maladie.
L’épilepsie admet plusieurs différences, ou par les divers accidents qu’elle produit, ou par les différents sièges de sa cause : celles-là consistent en ce que la maladie peut être plus ou moins violente, récente ou invétérée, &c. celles-ci sont plus importantes à établir ; elles consistent en ce que la maladie peut être idiopathique, c’est-à-dire, que la cause réside dans la tête & affecte le cerveau immédiatement ; ou sympathique, dont la cause existe dans toute autre partie que le cerveau, & ne l’affecte que par communication, comme dans l’estomac, la matrice, ou dans toute autre partie du corps.
Les symptômes de cette maladie sont si variés, si extraordinaires & si terribles, qu’on a cru anciennement ne pouvoir les attribuer qu’à des causes surnaturelles, comme au pouvoir des dieux, des démons, aux enchantements, ou à l’influence des astres, comme à celle de la lune, &c... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • pathologie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [02/12/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32253 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 16080 photos ou dessins.