épervier d'Europe (n. m.)

Bookmark and Share

Scientifique

  • Accipiter nisus
  • Falco nisus

Autres noms

  • épervier (n. m.)
  • émouchet (n. m.)
  • mouchet (n. m.)

Anglais

  • Eurasian sparrowhawk
  • sparowhawk

Définition

Fam. des accipitridés. Rapace diurne.
L. 30-40 cm. Il est plus petit que les buses et busards, a une queue plus longue et des ailes courtes et arrondies.

Détails

Il vit en Europe, en Asie et en Afrique du Nord. Il glapit ou tiraille. Il mange de petits passereaux et d'autres oiseaux.

" L'EPERVIER, Buff. — Il passe régulièrement dans nos contrées méridionales en septembre ; il est très abondant alors, et on le rencontre partout. Il devient plus rare en hiver ; au printemps, il apparaît de nouveau en très grand nombre ; mais il ne tarde pas à quitter entièrement notre pays pour remonter vers le Nord. " (Crespon J., 1844. Faune méridionale ou description de tous les animaux vertébrés vivants et fossiles, sauvages ou domestiques... du Midi de la France. Nîmes, Chez l'auteur ed., 2 vol., 1er vol., 320 p., p. 138)

" EPERVIER, s. m. (Hist. nat. Ornith.) accipiter, fringillarius, seu recentiorum nisus ; oiseau de proie gros comme un pigeon. Il a près de 13 pouces de longueur depuis la pointe du bec jusqu’à l’extrémité de la queue, & l’envergure est de deux pieds. Le bec est court, crochu, & de couleur bleue, excepté la pointe qui est noire. La mâchoire supérieure a sur sa base une membrane de couleur livide, & de chaque côté une sorte d’appendice pointu qui se trouve au-dessous des narines ; elles sont oblongues : le palais est bleu, la langue épaisse & noirâtre : les yeux sont de médiocre grandeur : l’iris est jaune, & les sourcils sont fort avancés. Le sommet de la tête est brun ; le derrière de la tête, & la partie qui est au-dessus des yeux, sont tachés de blanc : le dos, les épaules, les ailes & le dessous du cou sont bruns, excepté quelques plumes des ailes les plus près du dos, qui ont des taches blanches. Le dessous du cou, la poitrine, le ventre, les côtés, le dessous des ailes, sont colorés de blanc & de brun par bandes transversales, & alternativement blanches & brunes : les blanches sont les plus larges.
Les ailes pliées sont bien moins longues que la queue ; elles ont 24 grandes plumes. La queue a près de deux palmes de longueur ; elle est composée de douze plumes, & traversée par cinq ou six bandes noirâtres : la pointe de ses plumes est blanche. Les cuisses sont grosses, les jambes minces & jaunâtres, & les doigts également longs ; l’extérieur est attaché à celui du milieu par une membrane, jusqu’à la première articulation. Les ongles sont noirs.
La femelle pond cinq œufs qui sont blancs ; il y a vers le gros bout une espèce de couronne formée par des taches rouges. Cet oiseau, quoique de grosseur médiocre, est très fort & très courageux ; on le dresse pour la chasse. Willugh. Ornith. " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • zoologie

Classification française

  • oiseau
  • falconiforme
  • accipitridé

Classification scientifique

  • Accipitridae

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [24/10/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32202 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15853 photos ou dessins.