entrave (n. f.)

Bookmark and Share

Anglais

  • hobble
  • schackle

Etymologie

lat. trabs, poutre

Définition

Lieu (syn. travail) ou moyen de contention : lien de cuir, de corde ou chaîne métallique fixé(e) aux membres d'un animal comme un cheval pour limiter sa marche afin de l'empêcher de ruer, de l'opérer, de l'abattre ou de le garder dans un pâturage

Détails

"ENTRAVES, s. f. (Man. Maréchall.) espèce de liens par le secours desquels nous pouvons nous assurer & nous rendre maîtres des chevaux, soit qu’il s’agisse de les retenir dans les pâturages, ou de leur ôter la liberté, dans l’écurie, d’élever leurs pieds de devant sur l’auge ou contre les râteliers ; soit que nous soyons dans l’obligation de les assujettir ou de les abattre pour leur faire quelques opérations.
Les entraves dont nous faisons usage dans le premier cas, sont composés de deux entravons qui sont unis par des anneaux ou par une chaîne de fer, ou quelquefois par une lanière non moins forte que celles qui forment les entravons. Voyez Entravon. On doit avoir la précaution d’en délivrer l’animal, pour lui laisser plus de liberté lorsqu’il veut se coucher. Il est bon aussi de faire attention que les jambes du cheval entravé très longtemps, peuvent insensiblement s’arquer, & que souvent par cette même raison l’animal devient panard...  " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Sections

  • cheval
  • travail
  • zootechnie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2020, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [15/08/2020]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32135 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 15586 photos ou dessins.