encéphale (n. m.)

Bookmark and Share

Anglais

  • encephalon

Etymologie

dans la tête

Définition

Ensemble des centres nerveux du crâne chez les vertébrés : cerveau (télencéphale, mésencéphale, et diencéphale), cervelet (métencéphale) et bulbe rachidien (myélencéphale).

Détails

" L'encéphale [des Vertébrés], malgré ses variations extérieures, offre chez tous les Vertébrés les mêmes parties fondamentales. Chez l'embryon, ces parties se montrent sous forme de renflements vésiculaires, au nombre de trois : ce sont les vésicules cérébrales primitives, qu'on distingue en antérieure, moyenne et postérieure. Mais cet état ne persiste pas : les vésicules antérieure et postérieure se subdivisent chacune par un étranglement, et il apparaît ainsi cinq vésicules cérébrales secondaires. 1° La vésicule antérieure produit deux saillies ou lobes qui donneront naissance aux hémisphères cérébraux et aux corps striés ; chaque hémisphère est creusé d'un large ventricule latéral et émet en avant un lobe olfactif volumineux. 2° La vésicule intermédiaire constitue le troisième ventricule, qui communique, par le trou de Monro, avec les deux premiers ; ses parois latérales forment les couches optiques ; son plancher donne naissance à deux invaginations latérales, les vésicules oculaires primitives, et à une invagination médiane qui produit l'hypophyse ou glande pituitaire ; enfin, son plafond fournit un diverticule constituant l'épiphyse ou glande pinéale, point de départ de l'œil pinéal ou pariétal. 3° La vésicule moyenne produira, sur ses parois ventrale et latérales, les pédoncules cérébraux, et sur sa paroi dorsale, les lobes optiques (tubercules bijumeaux, quadrijumeaux) ; sa cavité n"est représentée que par l'aqueduc de Sylvius, qui met en communication le troisième et le quatrième ventricule. -4° La vésicule cérébrale postérieure formera sur sa paroi supérieure le cervelet ; sa paroi inférieure donnera, chez les Mammifères, la protubérance annulaire. 5° Enfin, la vésicule du bulbe correspond au bulbe rachidien ou moelle allongée ; sa cavité constitue le quatrième ventricule, qui se continue avec le canal central de la moelle. — Il est à remarquer que, chez les Vertébrés inférieurs,  les hémisphères sont relativement petits et laissent à découvert les autres divisions du cerveau ; mais ils se développent progressivement, et, chez les Mammifères les plus élevés, ils arrivent à couvrir les lobes olfactifs en avant, les lobes optiques et le cervelet en arrière. " (Railliet Alcide, "Traité de zoologie médicale et agricole", 2e éd. Asselin et Houzeau, Paris, 1895, p. 939-940)

" ENCÉPHALE, adj. m. & f. (Médecine.) ce mot est grec ; il est composé de ἐν, dans, & de κεφαλή, tête ; il peut donc convenir à tout ce qui est renfermé dans la tête : mais l’usage que l’on en fait, est particulièrement pour désigner différentes espèces de vers qui naissent en différentes parties de la tête... " (L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, 1751)

Section

  • anatomie

Pour citer cet article :
Meyer C., ed. sc., 2022, Dictionnaire des Sciences Animales. [On line]. Montpellier, France, Cirad. [16/05/2022]. <URL : http://dico-sciences-animales.cirad.fr/ >

Présentation du dictionnaire des sciences animales

Ceci est la troisième version complète du "Dictionnaire des Sciences Animales" mise sur Internet. Elle comporte 32381 articles sur des mots et expressions concernant les animaux et 18454 photos ou dessins.